Le culte protestant

 

Le culte est à la fois un service de Dieu pour les humains et un service des humains pour Dieu.
(traduction du mot allemand: Gottesdienst)

 

  • Dans le culte, Dieu rencontre l'homme!

 

Le culte est le rassemblement où les chrétiens célèbrent Dieu. C'est une fête pour Dieu et pour les humains.Dieu est l'invité d'honneur de cette fête. Mais c'est aussi lui qui invite!
Dans la plupart des religions, les humains doivent se rassembler et suivre des rites pour essayer de se concilier la bienveillance d'un dieu. Pour les Chrétiens, et tout particulièrement pour les protestants, c'est l'inverse: Dieu vient vers les êtres humains parce qu'il les aime!
 

Au moment de la Réformation, alors que le culte est compris comme devoir du croyant à rendre à son Dieu, (sacrifice), les réformateurs vont lui donner le sens de «don de Dieu»! Le culte n'est pas d'abord un service dû et rendu par l'humain à Dieu, mais le service de Dieu pour l'humain, auquel le croyant ne peut répondre que par la louange. Il est convocation de l'humain par Dieu et, dans un second temps, invocation de Dieu par l'humain.
Il ne s'agit pas de se réconcilier avec un Dieu en colère, mais de rappeler aux humains que Dieu ne cesse de les chercher et de les rétablir dans son alliance. Le culte exprime le don du salut par Dieu en Jésus Christ.
Ainsi le culte est un acte gratuit, une rencontre, un dialogue où la réponse humaine reste seconde et subordonnée à la parole de Dieu. Le culte est action de grâces pour le don reçu.
Et c'est ce don offert qui permet, dans le culte, de se ressourcer et de reprendre des forces pour le quotidien.

 

 

  • Hommes et femmes se rassemblent pour répondre à l'appel de Dieu

 

L'appel de Dieu est indissociable de la communauté des croyants qui y répond. C'est l'assemblée des croyants qui fait l'Église parce que Dieu habite au cœur des hommes et des femmes. Le culte crée l'Église car il n'y a pas Église si chaque humain se contente de répondre seul à l'appel de Dieu. L'Église a même besoin d'une face visible: c'est le culte.
Pendant le culte, les chrétiens commémorent l'action passée de Dieu, fortifient leurs liens présents avec lui et anticipent leur avenir avec Dieu.
Toute l'assemblée participe au même titre à ce culte. Le culte est un acte communautaire et doit être placé sous la responsabilité de toute la communauté (sens du sacerdoce universel, qui marque la compréhension protestante du culte: tous les croyants sont prêtres!)
Le pasteur organise simplement la réponse de l'assemblée à l'appel de Dieu, il parle au nom de toute l'assemblée, il enseigne, il célèbre les sacrements. Il n'est pas l'intermédiaire entre Dieu et les humains.
Il y a culte chaque fois que la parole de Dieu se fait entendre et touche des hommes dans quelque cadre que ce soit. Le culte ne se limite donc pas aux assemblées dominicales et il n'y a pas d'espace privilégié pour le dialogue Dieu/humain!

 

  • Au cours du culte Dieu parle à l'homme par sa parole et par les sacrements.

 

Les hommes et les femmes répondent à la parole de Dieu par la prière et par la communion fraternelle. Dieu, lui, ne parle pas seulement de manière cérébrale, il offre également les sacrements: Sainte Cène et Baptême. Il «parle» ainsi à l'humain dans tout son être: «corps et esprit»
La liturgie ne raconte pas seulement le salut. Elle nous y fait participer. Dans la liturgie nous vivons et racontons tout ce que Dieu a fait et continue de faire pour nous. Rituelle et répétitive, elle rappelle que l'action de Dieu dépasse les humains et que l'évangile est un événement toujours nouveau.
La liturgie chrétienne comprend 3 parties: la louange à Dieu, l'écoute de la parole, l'ouverture au monde. A partir de là elle peut prendre plusieurs formes.

 

  • Le culte débouche sur l'engagement pour Dieu et pour les autres.

 

Le culte n'est pas un espace réservé et clos sur lui-même, il comporte un avant et un après. La vie cultuelle du chrétien est un va-et-vient: Au «viens et suis-moi» (Mtt 19/21) répond toujours et simultanément un «va et toi, fais de même» (Luc 10/37) . Par la foi, le service de Dieu pour nous devient «notre» culte pour Dieu, un acte de foi par lequel nous nous engageons au service des autres et pour la sauvegarde de toute la création.
Ainsi le culte nourrit et fortifie la foi du croyant et lui permet de tendre sa vie vers les autres humains.
 

Adipso

Site Internet créé par
l'agence web Adipso
localisée à Strasbourg, Alsace

www.adipso.com